Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2005

Le temps de la création.

Le stress de la vie quotidienne est-il compatible avec l'envie de créer une oeuvre

Laissons le temps au temps, avait dit un personnage célébre, du temps pour observer, pour réfléchir et pour créer. Mais dans ce monde tout doit aller vite, car le temps c'est de l'argent, il faut être efficace rapidement, aussi il y a des formations pour ça. D'ailleurs dans les métiers créatifs, les professionnels se fixent un délai pour une tache bien précise.

Mais sommes nous tous capables de faire vite et bien, si dans notre profession nous n'avons pas le choix, en dehors du travail prenons le temps de vivre. En premier lieu soyons à l'écoute de nos sens, pour observer intensemment notre entourage, chaque jour est different, est propice à découvrir la beauté du monde créé pour nous. Cette beauté, nous donnera peut-être l'envie de créer une oeuvre pour exprimer notre ressenti derrière nos sens.

Il ne reste qu'à choisir un média qui nous convienne :

Peintures
Photographies
écritures
Dessins
musiques
Etc...


Parfois l'inspiration ne vient pas, peut-être sommes nous bloqués par la peur de créer, prendre la place d'un artiste un instant n'est pas facile, je pense qu'une solution est de participer à un atelier regroupant des personnes de même passion.

19:20 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Certes, la peur bloque nombre de mouvements dans la conscience d'un être. Il faut sublimer ces instants en leur donnant leur dimension réelle, voire en les relativisant. La peur est l'opium du peuple car, elle sert à manipuler les gens. Une démocratie qui joue sur les peurs les plus basiques, comme nous le faisons actuellement, ne mérite plus le nom de démocratie. Il faut savoir dans quel camp nous sommes et l'artiste doit combattre la médiocratie ambiante. Il doit combattre également ses propres peurs pour s'inspirer de la liberté qui l'habite. Liberté spirituelle que nul ne saurait ravir.
Amicalement !
Bruno LEROY.

Écrit par : BRUNO LEROY. | 09/07/2005

Bonjour,
J'ai vu avec admiration vos nouvelles photos intitulées : sous bois. Que dis-je, j'ai contemplé leurs splendeurs profondes. Elles transmettent tout un univers qui est votre propre regard en fonction de votre propre histoire. L'important est que, l'artiste parvienne à faire jaillir son feu intérieur pour le partager avec d'autres. Vous y parvenez très bien. De plus, votre vision personnelle est contagieuse pour les autres artistes. Ceux ou celles qui ne prennent même pas la peine de vous laisser un mot pour exprimer leurs avis soit, n'ont aucun sens artistiques ou sont déjà morts à la Vie. Ne vous préoccupez pas des indifférents et continuez votre chemin. Laissez les morts enterrer leurs morts. Vous enchantez nombre de visiteurs et cela compte plus que tout au Monde !
Amicalement !
Bruno LEROY.
Éducateur de Rue.

Écrit par : BRUNO LEROY. | 30/07/2005

Je viens de découvrir ce blog...
J'ai visité les albums et j'ai beaucoup apprécié la ballade...
Merci !

Écrit par : Yedidia | 09/05/2006

Merci, pour cette remarque Yedidia, tu peux aussi voir mon blog photo à l'adresse :
http://www.tutoshop.com/zitof

Écrit par : auteur | 10/05/2006

Cher Christophe,
C'est bien ce que vous écrivez sur votre Blog. Ainsi, que les photographies, d'ailleurs...!
Cependant, il serait agréable de découvrir la suite de vos passions.
Fraternellement, Bruno.

Écrit par : BRUNO LEROY. | 31/01/2007

Les commentaires sont fermés.